Cartographie Twitter d’une brebis égarée par l’INRA

Une brebis OGM égarée dans l’assiette d’un consommateur…

Un dysfonctionnement dans les procédures a été à l’origine d’une bévue sanitaire de taille : une brebis génétiquement modifiée par l’INRA (l’Institut National de Recherche Agronomique) s’est retrouvée dans la chaîne alimentaire fin 2014. Une enquête administrative interne a été lancée, et selon les premières constatations l’incident serait lié à un acte de malveillance commis par un soigneur de l’INRA.

Une brebis et son agneau

Les événements se seraient déroulés fin 2014, mais l’affaire n’a été révélée que mardi 23 juin par le quotidien Le Parisien qui titrait pour l’occasion : L’agneau-méduse sacrifié par vengeance

Comme à son habitude dans de pareil cas, la twittosphère s’est emparée du sujet et les gazouillements sont allés bon train… voici une brève cartographie twitter des échanges de la journée du 23 juin :

Note : en fonction de l’ordinateur et/ou de la vitesse de connexion, l’affichage peut être long.

Analyse des échanges twitter

Persistance et volume des échanges

La brebis OGM egaree dans l'assiette du consommateur ne deplace pas les foules

Détermination des influenceurs (calcul du degré)

Classement des comptes Twitter en fonction du nombre de mentions reçues et de tweets émis. Plus la valeur du degré est haute, plus le compte a été visible sur Twitter.

@le_gorafi , @jdflaysakier , @bfmtv , @verge , @maudfontenoy , @le_parisien , @franceinfo

Détermination des HUBs (calcul de l’intermédiarité)

Classement des comptes Twitter qui sont au coeur des flux d’informations, c’est par eux que transitent les tweets, ils sont indispensables pour diffuser l’information au sein du réseau.

@jdflaysakier , @maudfontenoy , @marc_rr , @franceinfo , @fpasquisdumont

Détermination des Leaders (calcul de la centralité Eigenvector)

Les leaders (les influenceurs des influenceurs) sont les comptes Twitter qui donnent le plus de portée à leurs messages, à travers leur réseau et les réseaux de leurs réseaux.

@le_gorafi , @bfmtv , @maudfontenoy , @jdflaysakier , @jflaunay

Détermination de la popularité (calcul du pagerank)

Classement des comptes en fonction de la probabilité que pourrait avoir un internaute d’arriver dessus en suivant un #hashtag précis. Cela permet d’identifier les influenceurs pour un hashtag donné.

@le_gorafi , @jdflaysakier , @bfmtv , @maudfontenoy , @verge

Détermination des Hashtags populaires

#ogm , #inra , #monsanto , #agneaumeduse

Autopsie d’une crise maîtrisée par des circonstances tierces…

Trois choses nous interpellent dans les échanges concernant cet événement :

  1. Un volume des données échangées assez faible (5.837 tweets, dont 2.584 RT).
  2. Une persistance extrèmement réduite (24 heures).
  3. Une absence de présence des instances sanitaires et la reprise de l’information par des comptes twitter connus pour être satiriques (@le_gorafi).

Habituellement dans ce genre d’affaire la twittosphère s’embrase pour une durée plus ou moins longue, comme ce fût le cas pour le médiator® (Laboratoires Servier) ou Diane 35® (Laboratoires Bayer) ou encore les prothèses mammaires PIP®.

Les volumes de communications et la durée très faibles s’expliquent probablement par le fait qu’un scandale plus médiatique a éclaté quelques heures plus tard, #FranceLeaks, l’espionnage téléphonique par la NSA (National Security Agency) de 3 présidents de la République Française : Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande. Concernant le troisième point, on note que l’INRA est quasi absente dans les différents échanges, excepté ces deux tweets :

L’Inra signale à la justice avoir introduit sur le marché un animal issu d’un programme de recherche http://t.co/hV3hVUucSM #CP — Inra (@Inra_France) 23 Juin 2015

L’Anses confirme l’absence de risque pour le consommateur de l’agneau né d’une brebis génétiquement modifiée http://t.co/9XHf8JKxK9 — Inra (@Inra_France) 23 Juin 2015

L’INRA étant un établissement public placé sous la tutelle conjointe du ministère chargé de l’Agriculture, et des ministères chargés de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Nous avons regardé ce que disait ses ministères de tutelle…

Aucun commentaire le compte twitter du Ministère de l’agriculture, si ce n’est l’annonce de la visite des coulisses du restaurant interministériel…

[#coulisses] Le #restaurant interministériel du @Min_Agriculture #restaurationcollective https://t.co/ASI9sCYaOi #gastronomie #mangerlocal — Agriculture France (@Min_Agriculture) 23 Juin 2015

Rien non plus sur le compte twitter officiel de son ministre Stéphane Le Foll. Même constat pour le compte twitter du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ou sur celui de l’ANSES (Agence Nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail).

Si quelques média ont repris l’information …

« Un agneau génétiquement modifié dans nos assiettes » ? http://t.co/QA8zd7gkoS pic.twitter.com/WMmeUZUVSv — Le Parisien TV (@LeParisienTV) 23 Juin 2015

Comment un « agneau-méduse » s’est retrouvé dans l’assiette d’un consommateur http://t.co/uZMfwggHlP pic.twitter.com/iXhbH3ZXHa — BFMTV (@BFMTV) 23 Juin 2015

Qui a mangé le mouton fluo? Un agneau de l’INRA s’est retrouvé dans l’assiette d’un francilien http://t.co/yDkXVsJ5WQ pic.twitter.com/GaHn9UR474 — France Info (@franceinfo) 23 Juin 2015

Une enquête ouverte sur l’agneau de l’Inra génétiquement modifié retrouvé dans le commerce, notamment pour abus de confiance et tromperie. — France Info (@franceinfo) 24 Juin 2015

A fluorescent lamb with jellyfish DNA was accidentally sold for consumption in France http://t.co/zAj1I1roKi pic.twitter.com/Ez8iPoXeE9 — The Verge (@verge) 24 Juin 2015

… c’est surtout du côté des blogs satiriques que le gros des échanges se propage

L’INRA aurait relâché par inadvertance plusieurs méduses-moutons dans les Alpes http://t.co/lhnUHXE4WI pic.twitter.com/gS08nJDoYV — Le Gorafi (@le_gorafi) 23 Juin 2015

Une crise de « basse intensité » … pour l’instant !

Cette crise semble devoir être désamorcée par la conjonction de 2 phénomènes : une stratégie de prise de parole institutionnelle très économe, voire totalement absente ; et parallèlement, un traitement médiatique et sur les réseaux sociaux, sur un mode humoristique convoqué par l’incongruité de la dénomination « agneau-méduse ».

Néanmoins, le rapide examen des communautés qui se sont exprimées sur ce sujet sur Twitter, et les cartographies des hashtags associés, rendent compte de l’amorce d’une mobilisation sur les sujets plus sensibles et plus larges des OGM, de la sécurité sanitaire et de la gestion des risques (principe de précaution…).

Si pour le moment, cette crise demeure confinée au registre du fait divers, étouffée par un contexte médiatique de crises de plus haute intensité (NSA, crise grecque…), son impact à long terme sur les débats à venir concernant ces sujets, risque d’être important, en modifiant sensiblement les perceptions de l’opinion publique et les termes des débats. Les stratégies argumentatives des acteurs directement concernés par ces enjeux (Ministères de l’Agriculture, de la Recherche, de la Santé, Organismes de recherche, semenciers, entreprises et filières alimentaires, associations, groupes de pression, partis politiques…) devraient singulièrement évoluer.


(1) Cartographie Twitter – Mode d’emploi

Mode d'emploi de la cartographie twitter

0 – Cliquez sur un noeud pour voir les dépendances 1 – Vue réduite de l’écosystème 2 – Gestion du zoom global 3 – Gestion du zoom sous le curseur 4 – Afficher / masquer les segments 5 – Panneau d’information sur le noeud sélectionné 6 – Liens entrants et sortants du noeud sélectionné 7 – Rechercher un noeud particulier

(2) Communautés Twitter – Mode d’emploi

Mode d'emploi de la cartographie communauté

0 – Cliquez sur un noeud pour voir les dépendances 1 – Gestion du zoom global 2 – Afficher / supprimer les labels des noeuds 3 – Rétablir la carte complète (après une sélection de communauté) 4 – Sélection d’une communauté 5 – Recherche un noeud particulier 6 – Panneau d’information sur le noeud sélectionné